Baklawa syrienne شعيبيات

La baklawa syrienne, qui porte le nom de « Ch’ibiyate » est une pâtisserie orientale feuilletée garnie de fruits secs et arrosée de sirop parfumé à l’eau de rose ou à l’eau de fleur d’oranger. Nous allons découvrir comment réaliser, en images, cette baklawa qui a l’apparence d’un petit chausson mais qui est super feuilletée et fondante en bouche. Cette version de la baklawa est aussi allégée en sucre, contrairement à la baklawa classique le but ici n’est pas d’avoir quelque chose de très humide en bouche mais un gâteau feuilletée et croustillant. La baklawa syrienne reste d’ailleurs croquante quelques jours à condition de la conserver dans une boîte bien hermétique.

pâtisserie-orientale-baklawa-syrienne-chhibiyate

J’ai décidé de réaliser une baklawa aux pistaches mais vous pouvez bien sûr utiliser les fruits secs de votre choix : amandes, noix ou même un mélange ! On peut également décider de ne pas farcir la baklawa, il suffira juste de découper les tranches (voir étape 7 ci-après) et de les faire cuire. La recette d’aujourd’hui est divisée en 3 parties : d’abord la réalisation de la pâte (une sorte de pâte feuilletée qui s’apparente à de la pâte filo), puis le façonnage des Ch’ibiyates et enfin la réalisation du sirop qui sert à les arroser dès la sortie du four et qui leur apporte cette jolie brillance.

pâtisserie-orientale-baklawa-syrienne-chhibiyate.-sans-farce

Pour une quinzaine de baklawas – Cuisson 30 minutes – Difficulté +++

Pour la pâte :

  • 500 g de farine
  • 120 ml d’huile
  • 1 1/2 c.a.c de levure chimique
  • 240 ml de lait
  • 1 pincée de sel

Pour la farce :

  • 150 g de pistaches
  • 50 g de sucre (facultatif)

 
Pour le feuilletage :

  • 250 g de maizena
  • 100 g de beurre fondu

Pour le sirop :

  • 225 g de sucre
  • 1 c.a.c d’eau de rose ou d’eau de fleur d’oranger selon les goûts
  • 1 c.a.c de sucre vanillé
  • 1 c.a.s de jus de citron

 

Préparation :

Commencer par préparer la pâte : dans un saladier, mettre les ingrédients liquides, à savoir le lait et l’huile. Verser dessus la farine, la levure et le sel tamisés et pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit être très souple, lisse et non collante : si elle colle, ajouter éventuellement un peu de farine, si au contraire elle est trop dure, ajouter un peu d’eau, tout dépend de la capacité d’absorption de la farine (étape 1).

Baklawa-syrienne-prep

Diviser la pâte en 3 morceaux (étape 2) puis chaque morceau en 2 puis chaque morceau est à diviser en 2 à nouveau…oula la la je crois que je vous ai perdus ^_^’ Bon en gros on doit obtenir au final 12 morceaux de pâte de la même taille (étape 3). Laisser reposer 15 minutes.

Saupoudrer le plan de travail de Maïzena : attention, à partir de ce moment là se joue la réussite de la recette. Pour obtenir un joli feuilletage au final, il ne faut travailler qu’avec de la maïzena ! C’est elle qui assure la séparation des feuilles de pâte donc il ne faut pas hésiter à en mettre partout. Le plan de travail doit être régulièrement saupoudré de fécule (on ne la sentira pas en bouche pas d’inquiétude !), je ne vais pas le redire à chaque fois donc je vous le dis dès maintenant.

Donc on prend une boule de pâte et on l’étale finement au rouleau. On met ce 1er disque de pâte sur le côté, en s’assurant qu’il y a de la maïzena sur les 2 faces du disque. Il faut répéter cette étape avec les 11 autres boules de pâte restantes en superposant les disques. Si la pâte absorbe la maïzena, il ne faut pas hésiter à en mettre entre les couches de pâte, sinon il n’y aura pas de feuilletage, on doit pouvoir facilement les séparer (étapes 4 et 5).

Après avoir superposé tous les disques de pâte, on obtient un gros disque de pâte qu’il faut étaler au rouleau pour avoir une épaisseur de 1,5 cm environ (étape 6). Rouler ensuite le disque de pâte. A l’aide d’un couteau bien tranchant, couper le rouleau en portions de 1 cm (étape 7).

Préparer la farce : mélanger les pistaches avec le sucre dans un bol.

Passons maintenant au façonnage des Ch’ibiyates : Prendre une portion de pâte, étaler légèrement au rouleau. Déposer une cuillère de farce au centre puis, délicatement, refermer les bords sur la farce. Bien souder avec ses doigts en lui donnant la forme d’un chausson ovale. Si ça ne colle pas, badigeonner les bords d’un peu d’eau. Disposer les chhibiyates sur une plaque de four chemisée de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner généreusement les baklawa de beurre fondu et enfourner 15 minutes (étape 8). Sortir ensuite les chhibiyates (le feuilletage commence à apparaître et on est rassuré !) et badigeonner à nouveau de beurre et enfourner à nouveau jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Baklawa-syrienne-prep2

Pendant ce temps, préparer le sirop : dans une casserole, mettre tous les ingrédients et porter à ébullition. A partir de l’ébullition, compter 10 minutes de cuisson environ jusqu’à obtention d’une mélange sirupeux qui fait de grosses bulles qui éclatent à la surface. Retirer du feu et laisser refroidir.

Dès la sortie du four, verser le sirop dessus et saupoudrer de pistaches moulues ou de tout autre fruit sec que vous auriez mis dedans pour rappeler ce qu’on a mis comme farce.

pâtisserie-orientale-baklawa-syrienne-chhibiyate2

Bessaha wa raha !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :